Normes de présentation, démarche et style

Collection Études Monographiques de l’IULMA

  1. La demande d’édition sera remise au directeur de la collection [miguel.fuster@uv.es] accompagnée de :
  • Un exemplaire complet en version Word du texte que l’on désire publier et que l’on aura adapté aux normes d’édition et de style avec le nom de l’auteur et son affiliation. Ce même document sera également envoyé en format PDF ;
  • Un exemplaire en version Word sans nom de l’auteur ni affiliation et un autre identique en version PDF ;
  • Un document en deux versions (une en Word en l’autre en PDF), où apparaîtront l’adresse, le courrier électronique et un téléphone de contact des auteurs ou éditeurs ;
  • Un texte de présentation sur l’auteur et le volume (150 mots) sera envoyé en pièce jointe.
  1. En cas d’œuvres collectives, il faudra suivre les indications du point 4 et le « link » correspondant.
  2. L’exemplaire aura une extension minimale de 150 pages. Les travaux qui soient fondamentalement des répertoires bibliographiques ne seront pas admis. Les contenus doivent être originaux, fruits de recherches et ne pas avoir été publié auparavant.
  3. Les travaux pourront se présenter de deux manières: œuvres individuelles ou collectives. Dans le premier cas, l’auteur devra envoyer le texte complet. Les œuvres collectives ayant un ou plusieurs éditeurs devront inclure un index avec les titres et les auteurs de chaque chapitre accompagnés d’un résumé [quinze lignes maximum] des chapitres ; il sera nécessaire faire la traduction de la table de matière, les titres des chapitres, les mots clés et des résumés en anglais. L’éditeur de l’œuvre collective pourra faire parvenir le texte rédigé auparavant ou bien la proposition du livre. Dans ce cas, il remettra le document qui se trouve dans cette liaison internet.
  4. Le Comité d’évaluation communiquera l’admission ou le rejet des travaux reçus, dans un délai de deux semaines, à partir de sa réception [les propositions envoyées en août seront étudiés à partir du premier septembre].
  5. Dès que la proposition sera acceptée la phase d’évaluation externe commencera, elle sera réalisée par deux évaluateurs du Comité Scientifique, n’appartenant pas à l’UVEG. En cas de désaccord entre ceux-ci, un troisième évaluateur appartenant à l’UVEG pourra intervenir.
  6. Le processus d’évaluation sera anonyme (de double insu). La communication de l’acceptation du manuscrit, de sa révision ou du non acceptation de part du comité scientifique devra inclure les motivations ainsi que les arguments émis par les experts externes.
  7. Le processus d’évaluation externe aura lieu deux fois par an, aux dates indiquées. À la fin de ce processus, on communiquera l’acceptation ou non de l’œuvre à l’auteur ou l’éditeur. En cas d’acceptation, on remettra à l’auteur ou l’éditeur la proposition de changement du texte présenté. Ces changements devront être rectifiés en temps prévu.
  8. Après avoir remis la version finale du texte, on ouvrira un bref délai de correction typographique de l’édition dont s’occuperont les auteurs/éditeurs. Une fois ce processus terminé, il faudra remplir la demande d’ISBN.

NORMES DE MAQUETTAGE ET DE STYLE

L’auteur ou auteurs (ou de l’éditeur d’œuvres collectives) seront responsables du strict accomplissement des normes de maquettage et de style décrites ci-dessous. En général, les textes devront respecter les conventions ortho-typographiques des langues dans lesquelles elles sont rédigées.

PARTIES DU LIVRE

Les pages préliminaires sont celles qui se trouvent au début du livre.

  • Les pages de remerciement : sont des pages blanches qui se trouvent au début du livre (Page 1 et 2)
  • La couverture : titre, sous-titre, auteurs/éditeurs, sur la ligne inférieure Volume nº1 des Études Monographiques de l’Université de l’IULMA et le label éditorial (page 3).
  • Page de crédits : qui correspond à PUV (page 4)
  • Index des contenus : parties et chapitres (page 5 et suivantes)

Après la dernière page des préliminaires, le texte commence proprement dit, toujours en page impaire.

  • Parties : chiffres romains
  • Chapitres : chiffres arabes
  • Section : maximum 3 niveaux (chiffres arabes)
  • Bibliographie

PRÉSENTATION DE LA COPIE ORIGINELLE [liaison internet « Exemple de Maquettage» et maquette en Word]

  • Paginer le texte du début jusqu’à la fin (pas par chapitres)
  • Configurer la longueur de la page en 15×23 cm
  • Interlignage de 1,5
  • Configuration de la page A4
  • Les marges doivent avoir : 3 cm latéral droite et gauche ; et 3,5 cm marge supérieure et inférieure
  • À moins qu’il soit nécessaire d’utiliser des sources différentes pour créer des lettres ou des symboles spéciaux, il faut suivre les normes typographiques suivantes :

____________________________

Titres des chapitres : Times New Roman, 14 points, graisse, justification à gauche. Tout en majuscules.

Titres 1er niveau : Times New Roman, 12 points, graisse, justification à gauche. Tout en majuscules.

Titres 2ème niveau : Times New Roman, 11 points, graisse, justification à gauche. Juste une majuscule initiale et pour les noms propres.

Titres 3ème niveau : Times New Roman, 11 points, cursive, justification à gauche. Juste une majuscule initiale et pour les noms propres.

Corps de texte : Times New Roman, 11 points, lettre ronde, justification.

Numération de note en bas de page : Times New Roman, 8 points, lettre ronde.

Notes en bas de page : Times New Roman, 9 points, lettre ronde, justification.

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES INTERNES

Les références bibliographiques internes suivront le système suivant « entre parenthèses, nom de l’auteur, virgules, année d’édition, deux points, un espace, numéro de la page où se trouve la citation et les parenthèses ». Si le nom de l’auteur fait partie du texte, celui-ci restera hors des parenthèses. Si la référence englobe toute une œuvre, les pages peuvent être omises. Si l’on fait mention de plusieurs auteurs, les noms seront séparés par un point-virgule.

[…] Comment on a déjà observé (Rubio, 1994 :23)

[…] C’est l’opposition que cite Lliteras (2002) comme caractéristique du moment.

[…] « Actuellement on sait que l’année d’édition de l’œuvre est 1872 » (Rubio, 1994 :23).

[…] Tel que Rubio constate (1994 :23) : « L’année d’édition de l’œuvre… »

[…] Il semble prouvé à travers plusieurs travaux (Haverkate, 1994; Briz, 1995, 2004, 2005; Casamiglia & Tusón, 2002; Ballesteros, 2002; etc.).

CITATIONS

Les citations brèves (d’une à trois lignes) seront placées dans le texte entre virgules. Si elles sont plus longues, en paragraphe à part, sans guillemets et en lettre Times 10. Les élisions seront indiquées avec trois points entre crochets, […].

NOTES

Les notes (non biographiques) seront placées en bas de page, interlignées à un espace et avec la lettre Times 9. Les rappels à notes iront en nombres arabes volés juste après le mot indiqué et après le signe de ponctuation.

BIBLIOGRAPHIE

Les références bibliographiques mentionnées apparaissent à la fin, ordonnées de façon alphabétique selon le premier nom de l’auteur.

  1. AUTEUR. La première lettre du nom des auteurs sera mise en majuscule, le reste en minuscule, et le prénom sera séparé par une virgule. S’il y a entre un et trois auteurs, ceux-ci apparaitront avec le signe & entre les deux derniers et ils seront cités de la façon suivante: Nom de famille, Prénom, Nom de famille, Prénom & Nom de Famille, Prénom. S’il y a plus de trois auteurs, le premier apparaitra suivi de et alii.

S’il s’agit d’éditeurs, des coordinateurs, des directeurs, etc. du volume, on mettra à continuation et entre parenthèses (ed. /eds.), (coord./coords.).

S’il y a plus d’un texte du même auteur, le nom de celui-ci se répètera à chaque référence.

  1. ANNÉE. Après l’auteur et entre parenthèse, on mettra l’année d’édition [suivi de deux points]. Les œuvres d’un même auteur et année seront présentées de façon chronologique tout en ajoutant une lettre à l’année : (2009a), (2009b), etc.

Si l’année de l’édition ne correspond pas à celle de l’originale ou à une édition différente de la première et on veut le signaler, on utilisera les crochets: (1998 [1972]). Si on veut signaler le numéro de l’édition employée, on utilisera de nombres volés qui accompagnent l’année (19981).

  1. LIVRES

Nom de l’auteur, Prénom (année): Titre et sous-titre. Lieu d’édition : Éditorial.

Spang, Kurt (1993): Géneros literarios. Madrid: Síntesis.

Bravo, Diana & Briz, Antonio (eds.) (2004): Pragmática sociocultural: estudios sobre el discurso de cortesía en español. Barcelona: Ariel.

Blas, José Luís et alii (eds.) (2005): Discurso y Sociedad. Contribuciones al estudio de la lengua en el contexto social. Castellón: Universidad de Castellón

 

  1. CHAPITRES DE LIVRES

Nom de l’auteur, Prénom (année): « Titre du chapitre ». In : Nom, Prénom de l’auteur du livre ou de l’éditeur de la publication, suivi de (ed./eds.). Titre du livre. Lieu de la publication : Éditorial, première page –dernière page de la contribution.

Kerbrat-Orecchioni, Catherine (2004): “¿Es universal la cortesía?”. In: Bravo, Diana. & Briz, Antonio. (eds.). Pragmática sociocultural: estudios sobre el discurso de cortesía en español. Barcelona: Ariel, 39-54.

Schegloff, Emanuel (1982): “Discourse as an interactional achievement”. In: Tannen, Deborah (ed.). Analyzing Discourse: Text and Talk. Washington DC: Georgetown University Press, 73-93.

  1. ARTICLES PUBLIÉS DANS DES MAGAZINES ET PUBLICATIONS PÉRIODIQUES

Nom de l’auteur, Prénom. (année) : «  Titre de l’article ». Nom du magazine en cursive suivi de la numération complète (nombres arabes) : première page-dernière page de la contribution.

Chillón, Albert. (1995): “Discurs periodístic i fraseologia”. Caplletra 18: 165-176.

Lope Blanch, Juan Miguel. (1997c): “Las Osservationi de Miranda”. Historiographia Linguistica 24: 29-40.

  1. CONTRIBUTIONS AUX CONGRÈS ET CONFÉRENCES
    a) Norme générale. Nom de l’auteur, Prénom. (année) : « Titre de la contribution ». In : Nom, Prénom de l’éditeur ou éditeurs du livre suivi de (ed./eds.). Titre du congrès (Lieu et date si possible) Lieu de la publication : Éditorial, première page-dernière page de la contribution.

    Yates, Alan (1998): “Sobre les característiques (sub)genèriques de la novel•la curta o nouvelle”. In: Alonso Vicente et alii (eds.). Actes del I Simposi Internacional de Narrativa Breu. Barcelona: PAM, 9-40.

    Bernal, María (2005): “Hacia una categorización sociopragmática de la cortesía, descortesía y anticortesía en conversaciones españolas de registro coloquial”. In: Bravo, Diana (ed.). Actas del Primer Coloquio Edice. La perspectiva no etnocentrista de la cortesía. Estocolmo: Universidad de Estocolmo, 365-398.

    b) Si l’on cite trois ou plus travaux des mêmes actes on peut simplifier la citation. Une entrée biographique pour chaque auteur des contributions : Nom, Prénom. (année). « Titre de la contribution ». In : Nom, Prénom de l’éditeur ou éditeurs du livre suivi de (ed./eds.), virgule et pages de l’article. On inclura également dans la liste une référence complète du volume tout en suivant les normes de citation des livres.

7. RESSOURCES ÉLECTRONIQUES : LIVRES

Nom, Prénom (année). Titre en cursive. Lieu de la publication : Éditorial (lorsqu’elle est disponible). <Adresse URL> [accès : jj/mm/aaaa].

Gurak, Laura et alii (eds.) (2004): Into the Blogosphere: Rethoric, Community, and Culture in Weblogs. <http://blog.lib.umn.edu/blogosphere> [Acceso 15/04/2010].

  1. RESSOURCES ÉLECTRONIQUES : ARTICLES DE MAGAZINES ÉLECTRONIQUES

Nom, Prénom. (année du magazine) : « Titre de l’article : sous-titre ». Titre du magazine en cursive, numéro du volume ( : première page de l’article –dernière page de l’article, si disponible). <Adresse URL> [Accès: jj/mm/aaaa] ou bien.

Bustelo Ruesta, Carlota y Elisa García-Morales Huidobro (2000): “La consultoría en organización de la información”. El profesional de la Información, 9: 4-10. <http://publishersnet.swets.nl/direct/issue?title=2246163> [Acceso 15/04/2010].

  1. RESSOURCES ÉLECTRONIQUES: PAGES ÉLECTRONIQUES

Nom, Prénom/Éditeur (année de la dernière actualisation) : Titre en cursive. Lieu de la publication : Éditorial (si disponible). <Adresse URL> [Accès jj/mm/aaaa].

Modern Language Association (2003): MLA Style. <http://www.mla.org/style> [Accès 15/04/2010].

  1. RESSOURCES ÉLECTRONIQUES: CD-ROM ET DVD

Nom, Prénom/Éditeur (année de la publication) : Titre en cursive. [Type de support]. Lieu de la publication : Éditorial (si disponible).

Real Academia Española (RAE) (2001): Nuevo Tesoro Lexicográfico de la Lengua Española [DVD-ROM]. Madrid: Espasa.

 

AUTRES OBSERVATIONS

Pour indiquer le volume utilisé d’un ouvrage qui en a plusieurs, on rajoutera un chiffre romain après le titre et on le sépare par un espace (par exemple : Histoire de la littérature II).

Si on veut signaler le nombre de volumes que contient un ouvrage,  on indiquera après l’éditorial le nombre en chiffres arabes.

Les coéditions seront indiquées par une barre oblique (Barcelone/Valencia : PAM/IIFV)

On pourra, si l’on veut, ajouter une liste de textes objets d’étude ou qui ont servi comme corpus d’analyse après la bibliographie. On suivra les critères exposés ci-dessus pour leur référence.

COPYRIGHT

L’auteur a la responsabilité d’indiquer la personne à qui l’on doit demander l’autorisation pour reproduire n’importe quels matériels ayant un copyright –inclus des fragments en prose, poèmes, diagrammes,  tableaux, photographies et autres illustrations. En Espagne, la période de copyright  s’étend tout au long de la vie de l’auteur et soixante-dix ans après sa mort. Dans d’autres pays, d’autres lois soient appliquées, de façon que vous deviez nous consulter avant de supposer que vous pouvez reproduire quelque chose en toute sécurité et sans autorisation. Les critères suivants peuvent vous aider à savoir s’il est nécessaire de demander une autorisation:

  1. ON DOIT DEMANDER L’AUTORISATION POUR UN OUVRAGE EN PROSE AYANT UN COPYRIGHT DANS LES CAS SUIVANTS :

– Pour un fragment de plus de 400 mots

– Pour un ensemble de fragments de plus de 800 mots.

– Pour un ensemble de fragments dont l’un ou plusieurs aient plus de 300 mots.

– Pour un fragment ou ensemble de fragments qui englobe un quart de l’ouvrage ou plus.

 

  1. ON DOIT DEMANDER L’AUTORISATION POUR UN OUVRAGE DE POÉSIE AYANT UN COPYRIGHT DANS LES CAS SUIVANTS :

– Pour un fragment qui englobe un quart ou plus d’un poème complet

– Pour un ensemble de fragments qui, tout ensemble, englobent un quart ou plus d’un poème complet.

Si vous mentionnez un livre ou vous émettez une critique sérieuse de celui-ci, on accepte normalement que vous citiez plus de ce qui est signalé ci-dessus. D’autre part, l’éditeur d’une anthologie doit obtenir l’autorisation pour tous les fragments inclus dans le volume, même s’ils sont courts.

  1. DOCUMENTS NON PUBLIÉS

Notez que les citations, quel que soit leur longueur (ou étendu), qui procèdent de matériel non publié qui a encore un copyright, ont besoin d’autorisation du possesseur des droits. Il faut ne pas oublier que le copyright d’un matériel personnel non publié, tel que les lettres, appartient à l’auteur de ce matériel. Les propriétaires, les bibliothèques ou n’importe quel dépôt où se trouve ce matériel ont droit à y accéder, ce qui vous permettra de le consulter ou même de le photocopier, mais il ne s’agit pas de la même autorisation que celle de reproduction, qui doit être demandé au possesseur du copyright.

  1. AUTORISATIONS POUR LES ILLUSTRATIONS ET LES PHOTOGRAPHIES

Les photographies présentent des doutes concrets de copyright. Pour les tableaux, les dessins, etc., l’autorisation doit être obtenue de l’artiste ou du fidéicommissaire de l’artiste, du propriétaire ou du photographe. On doit s’assurer que l’on ha obtenu l’autorisation pour reproduire chaque illustration de tous ceux qui ont une certaine responsabilité sur celle-ci.